Le Telephone Ne Peut Certes Pas Remplacer Les Aides Visuelles Grossissantes, Mais Il S’avere Cependant Une Aide Appreciable Dans

Conseils pour malvoyants

Conseils pour malvoyants

Certains critères sont décisifs sur les Smartphones pour malvoyants : au lieu du design et du façonnage, ce sont les aides de commande intégrées et les applis disponibles qui sont au premier plan.

Surfer sur Internet avec le Smartphone, lire des infos ou écrire des e-mails, tout cela est possible sans problème pour les aveugles et les malvoyants avec les applis et les aides appropriées. Différentes fonctions et différents réglages facilitent la commande du Smartphone comme les tâches quotidiennes. Le Smartphone ne peut certes pas remplacer les aides visuelles grossissantes, mais avec une entrée et sortie vocale fonctionnant correctement il s’avère cependant être une aide précieuse pour les personnes souffrant de malvoyance avancée. En outre, l’appareil doit pouvoir être configuré avec souplesse et offrir des fonctions de zoom et de contraste réglables.

Adapter individuellement au moyen de la taille des caractères, du zoom et du contraste Les personnes dont l’acuité visuelle est restreinte profitent de l’adaptation de leur Smartphone à leurs besoins individuels. Pour la plupart des systèmes d’exploitation, l’écran d’accueil peut être configuré pour trouver rapidement les fonctions essentielles. Alors qu’iOS est relativement limité avec de petits symboles d’applis non évolutifs, Android dispose de widgets à dimension réglable. Les carreaux multicolores de Windows Phone peuvent être réglés individuellement en format et en position. Régler des caractères plus grands dans le système n’a la plupart du temps aucune influence sur les légendes des icônes des écrans d’accueil. La modification agit uniquement sur les réglages système et différentes applis qui adoptent la valeur.

Tous les systèmes d’exploitation mobiles disposent d’un zoom grossissant. S’il est désactivé, le zoom peut être utilisé au moyen d’un geste tactile défini. L’importance du zoom et la découpe souhaitée sont réglables en continu sur tous. Le niveau d’intuitivité et de confort d’appel et d’utilisation de la fonction zoom dépend des différents gestes tactiles des systèmes d’exploitation. Le geste spécifique (double appui avec trois doigts) pour appeler le zoom crée moins de confusion avec iOS qu’avec Windows Phone où le double appui avec deux doigts appelle fréquemment des éléments par mégarde.

La lecture sur le Smartphone soulage en outre le mode contraste qui souligne les différences entre le texte et l’arrière-plan. Alors que cette fonction est introuvable sur les appareils Android, iOS dispose de réglages étendus comme une inversion des couleurs. A côté du mode contraste intégré, Windows Phone offre l’avantage de travailler avec beaucoup d’écriture blanche sur fond noir.

Bonne entrée et sortie vocale

Les aides nommées ne suffisent souvent pas aux aveugles et aux personnes souffrant de malvoyance avancée. Ceux-ci ont particulièrement besoin que leur Smartphone dispose d’une bonne entrée et sortie vocale. Grâce à cette fonction, les utilisateurs peuvent écouter la lecture des contenus d’écran et commander le téléphone par des ordres vocaux. Le lecteur d’écran VoiceOver présent sur iOS fonctionne de manière tout aussi fiable que la commande vocale d’Apple. Avec TalkBack, Android offre un lecteur d’écran. La sortie vocale peut également être activée sur les appareils Windows dans les réglages.

Les applis facilitent le quotidien

A côté des fonctionnalités pratiques intégrées à quelques Smartphones, on trouve aussi différentes applis qui facilitent le quotidien. L’appli Prizmo d'iOS scanne les documents, puis les lit. Celle-ci est une aide importante pour les malvoyants, pour lire par exemple la carte au restaurant. L’appli est disponible pour neuf euros. Blind Square indique à l’utilisateur les rues, carrefours et magasins qui se trouvent à proximité immédiate et comment y accéder d’une manière simple. Les coûts s’élèvent à 29,99 euros. Cette appli n’est pas seulement utile pour les malvoyants et les aveugles, mais également pour les personnes atteintes de daltonisme ou de faiblesse rouge-vert : avec ColorSay, l’environnement est scanné et les couleurs exprimées par des mots parlés ou des sons. Cela facilite le choix des vêtements exacts le matin. Cette appli est disponible pour 2,99 euros.

Entretemps, les Smartphones ne sont donc plus seulement utilisés pour téléphoner. Tous les fabricants ont ainsi intégré des fonctions standard qui facilitent la commande des appareils (presque) sans touches pour les personnes malvoyantes. Le marché des applis s’intéresse de plus en plus aux besoins des personnes malvoyantes et crée des solutions. Les fonctions du propre Smartphone peuvent ainsi être adaptées aux problèmes quotidiens et aux besoins individuels. La sortie vocale des textes et des couleurs est une grande aide pour beaucoup de gens. La qualité optique des aides visuelles grossissantes demeure cependant jusqu’ici inégalée sur le Smartphone.

Thèmes archivés