Acuité visuelle

Quand l’acuité visuelle diminue

Pour voir les objets de manière bien nette, il faut que la lumière soit correctement focalisée sur la rétine. Plus la focalisation est efficace, mieux nous voyons – et mieux nous pouvons distinguer les détails. Cette faculté est exprimée par l’acuité visuelle.

Restriction de l’acuité visuelle

De nombreux facteurs, relevant aussi bien du système visuel que de l’environnement, influent sur l’acuité visuelle.
Les baisses d’acuité visuelle peuvent ainsi être dues à l’interaction entre les différents milieux oculaires (cornée, cristallin, corps vitré) et la rétine, par exemple lorsque les rayons lumineux incidents ne sont pas focalisés au niveau de la rétine, mais en avant (myopie), en arrière (presbytie) ou sous forme de tache au lieu d’un simple point (astigmatisme).
Les lésions des milieux oculaires, de la rétine ou du nerf optique peuvent aussi entraîner des pertes d’acuité visuelle.

L’acuité visuelle en ophtalmologie

La détermination de l’acuité visuelle est indispensable pour bien utiliser les aides visuelles grossissantes. Pour corriger les défauts de la vue, les ophtalmologistes et les opticiens calculent l’AVAC (acuité visuelle avec la meilleure correction possible). C’est nécessaire non seulement pour ajuster les lunettes ou les lentilles de contact, mais aussi pour choisir des aides visuelles grossissantes parfaitement adaptées.

Détermination de l’AVAC

Pour déterminer l’AVAC, l’ophtalmologiste ou l’opticien ont recours à différents optotypes (anneaux de Landolt, E de Snellen, lettres, chiffres ou encore symboles). Ces caractères sont affichés sur des panneaux ou à l’aide de projecteurs à une distance de contrôle prédéfinie. Les optotypes sont de différente forme, mais ont ceci en commun que leur hauteur correspond toujours à cinq fois l’épaisseur du trait, la largeur de la brisure étant de plus égale à l’épaisseur de l’anneau dans le cas des anneaux de Landolt. Si, lors du test d’acuité visuelle, la personne parvient à distinguer un optotype dont l’épaisseur de trait apparaît à moins d’une minute d’arc, cette personne possède une acuité visuelle de 10/10e.
Une personne possédant une acuité visuelle de 5/10e ne reconnaîtra que les optotypes deux fois plus grands.